AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« I AM »
avatar
{Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}
 {Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}


Messages : 47
Date d'inscription : 21/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Lun 23 Avr - 20:10

C'est étrange, de voir qu'on peut passer des années à habiter près d'un endroit qu'on ne fréquente jamais. On se dit toujours, "j'irai faire un tour plus tard" ou encore "oh non, c'est pas le genre d'endroit où je traîne". Finalement, qu'est-ce qui nous empêche d'y faire un tour ? L'instinct de survie ? La peur de croiser un serial-killer dans ce lieu inconnu ? Si vraiment c'est ça, alors c'est complètement stupide. Un serial-killer, ça se trouve partout, peut-être même qu'il y en a un en bas de chez vous à l'instant précis où vous lisez ces mots. Vous pouvez vous faire agresser n'importe où, ça n'a rien à voir. Alors quoi ? Peut-être la peur. La peur de l'inconnu justement. La peur de voir des choses.. qu'on a pas forcément envie de voir. Certains sont curieux et iront voir quoi que leur dise cette petite voix au fond de leur tête. Mais d'autres, d'autres comme Teddy, ne préférait pas tenter le diable.

Rares étaient les moments où il s'aventurait à l'extérieur. Dans le classements des endroits le plus fréquenté par le jeune homme, la boutique de friandises occupait la troisième position et encore, c'était parce que le vendeur le connaissait bien. Il n'arrivait même plus à se souvenir de la dernière fois où il avait marché sur le Chemin de Traverse... Sa vie se résumait assez rapidement, quand on y pense. Lui qui aurait aimé voyager un peu partout dans le monde... On a pas toujours ce qu'on veut, faut croire.

Aujourd'hui pourtant, Teddy avait décidé de changer sa petite routine infernale. Il ne voulait pas se contenter de la simplicité, c'était peut-être idiot de se dire qu'en allant dans un pub qu'il n'a jamais fréquenté, sa vie changerait du tout au tout. Ça l'était vraiment, en réalité. Mais pour lui, ça voulait dire beaucoup. Chaque jour, en se réveillant, il y avait forcément quelqu'un, ou un mot posé quelque part, pour lui rappeler qu'il ne pouvait pas faire telle ou telle chose.

Sortant mains dans les poches de son jean de l'auberge qu'il squattait depuis un moment, il resserra le col de sa veste, prit par le froid de l'extérieur. C'est bien parce qu'ici, il fait jamais chaud, encore moins début septembre. Son côté encore très enfantin était très déçu par cette constatation, il n'y avait rien de mieux qu'une bonne bataille avec quelques premières années et des constructions de bonhommes enchantées qui allaient surprendre le professeur de sortilèges. Rien que de s'imaginer la scène, ça le faisait rire dans son écharpe. Ce soudain élan de bonne humeur lui fit oublier un instant son appréhension, assez longtemps pour passer de l'autre côté de la rue et rejoindre Les Trois Balais.

L'endroit était quasiment désert, ce qui le rassura un peu, il devait bien l'avouer. La chaleur n'y était certainement pas pour rien, elle l'englobait et lui donnait un sentiment de... de réconfort, c'était plutôt agréable. Il ne regrettait pas d'avoir fait le premier pas. Allant s'installer dans un coin, près de la vitre pour pouvoir mater observer les gens qui passaient, il retira sa veste et s'assit tranquillement. Tapotant sur la table, il commençait même à se balancer de plus en plus bas sur sa chaise en attendant qu'on vienne prendre sa commande. Ça marchait bien comme ça, non ? Il fut tiré de sa réflexion alors qu'une voix féminine l'interpella. Oui, ça fonctionnait bien comme ça, alors. Tout comme l'effet de surprise ne lui réussissait pas, il se loupa et glissa légèrement sur son siège, se rattrapant de justesse. Certes, il n'était pas par terre, comme un débile. Mais il se retrouvait jambes écartées, s'appuyant la table, les fesses en l'air et.. la chaise était quand même tombée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM »
avatar
{Loup-garou, Ordre du Phénix, époque Harry Potter}
{Loup-garou, Ordre du Phénix, époque Harry Potter}


Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Mar 24 Avr - 16:56

Il y a des jours avec, et des jours sans... Aujourd'hui, c'était un jour sans. La naissance de son fils, prévue pour avril avait beau le réjouir, il lui restait des doutes quant à l"héritage génétique de ce petit... Encore 6-7 mois avant d'être fixé. Si il était métamorphomage, cela devrait se voir dès sa naissance, par contre si il était loup-garou... Il faudrait attendre, cela met plus de temps à se montrer. Ceci mélangé à la douleur de la récente mort d'Albus Dumbledore et les relans de souvenirs de la mort de Sirius, ça ne faisait pas très bon ménage.

Cependant, notre loup-garou nourrit un petit espoir grâce au dernier message radio en provenance du QG de l'AD... Harry serait à Poudlard mais pas seulement lui. A ce qu'il parrait, il y a des élèves de 1977 de plus loin reculé encore mais surtout, ceux de 2016, soit l'époque de son fils qui doit largement avoir grandi et être en dernière année si il compte bien. A quoi le jeune homme pouvait-il bien ressembler ? Est-ce qu'il pouvait lui dire sans risque qu'il était son père ? Est-ce qu'ils étaient heureux tous les 3 ou avait-il des frères et soeurs ? Pas mal de questions se bousculaient dans sa tête et c'est pour avoir quelques réponses, si c'était possible, qu'il était venu non loin de Poudlard, se demandant encore si il faisait bien ou non.

Marchant dans les rues de Pré-au-lard, Remus réfléchissait tout en regardant le vent d'automne emporter les feuilles déjà tombées au sol... Elles virevoletaient innocemment... Il y a des jours où l'on envie les objets, ou les êtres vivants tels que ces feuilles, qui sont libres et qui n'ont pas conscience des heures difficiles qui s'écoulent en ce moment, ni de celles qui s'écouleront plus tard au fil des jours, des semaines, des mois... Des années peut-être... Combien te temps encore le Monde des Sorciers comme celui des Moldus devra subir la tyrannie du Seigneur des Ténèbres : Voldemort. "Harry.. Est le meilleur espoir que nous ayons... Faites lui confiance...". Ce sont les derniers mots d'Ambus à son égard et celui de Kinsley. Lupin restait accroché à ce seul espoir pour pouvoir vivre paisiblement dans ce monde, et il aiderait le jeune Potter à n'en pas douter... Il l'a toujours aidé depuis qu'il l'a rencontré. Il s'en souvient comme si c'était hier... Le 1er septembre 1993, dans le Poudlard Express. Il avait vu en lui non pas d'abord James, mais Lily, rien que par les yeux du jeune homme, après seulement il s'était rendu compte de la ressemblance plus que frappante avec James.

Et son propre fils ? Le sien... A qui ressemblerait-il le plus ? A lui, ou à sa mère ? Est-ce qu'il se reconnaîtrait dans ce jeune homme qu'il espère rencontrer ? Remus interrompit ses pensées pour saluer Mme Rosmerta qui venait de sortir des 3 Balais pour balayer un peu devant.


"Bonjour Rosmerta, ça va comme vous voulez ?"
"Bonjour professeur Lupin, on fait aller. Installez vous, je viens prendre les commandes dans un instant."
"On fait aller également. Et je ne suis plus professeur, vous le savez..."
"Mais celui dont les élèves ont le plus retenu le passage, c'est vous, vous restez professeur pour bien d'entre eux, et pour d'autres..."

Il lui adressa un fin sourire, puis rentra dans le pub, suivit de près par Rosmerta. Ce pub où il allait si souvent avec ses amis, au temps des Maraudeurs qu'ils étaient. Aujourd'hui il est le dernier, mais ce lieu est remplit de souvenirs et ça le réconfortera un peu. Mmeme Romserta pris d'abord la commande d'un jeune homme, qui pris au dépourvu glissa de sa chaise mais se rattrapa de justesse à la table... Vraiment de justesse, ses fesses touchaient presque le sol. Notre loup-garou qui cherchait encore où se mettre malgré le choix à cette heur de la journée s'assit sur le bord opposé de la table, face au jeune homme pour faire contre poids. Pas qu'il était lourd, non, mais les tables ne sont plus ce qu'elles étaient autrefois, elles ont vécues et il vaudrait mieux qu'elles restent les 4 pieds au sol. Sa cape de sorcier déjà retirée et mise sur un avant-bras, il s'adressa au cascadeur, non pas avec reproche, mais avec amusement, lui souriant. A l'instant, il lui rappelait ses frasques en compagnie de ses amis, surtout celles de James et de Sirius en fait, mais il était sûr qu'il n'avait aucun rapport avec eux...

"Si je puis me permettre jeune homme, une chaise à 4 pieds par définition, mais je vous comprends, je faisais la même chose à votre âge"

Remus tendit sa main pour aider le jeune homme à se défaire de cette posture très inconfortable et ridicule. Heureusement pour lui qu'il n'y avait pas grand monde pour voir ça. Si il y avait eu des élèves, dieu sait combien de rires cela aurait déclenché. Une fois qu'i fût relevé, il en fît autant pour la chaise, mais d'un coup de baguette, et sans un mot.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM »
avatar
{Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}
 {Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}


Messages : 47
Date d'inscription : 21/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Mar 24 Avr - 17:55

"Si je puis me permettre jeune homme, une chaise à 4 pieds par définition, mais je vous comprends, je faisais la même chose à votre âge"

*Mouais, je croit pas. Il devait surement pas être ridicule comme moi*

Pensa t'il sans lever la tête de son interlocuteur, il n'avait pas envie d'être plus ridicule qui ne l'était. Sans qu'il s'en aperçoit ses cheveux était devenu rouge. Rouge de colère contre lui même, pour la position ridicule qu'il avait, encore une fois. Pourquoi fallait il qu'il soit aussi maladroit ! Une main apparu pour l'aider à se défaire de cette position, Teddy accepta l'aide de la personne inconnu.

- Merci beaucoup monsi ...


Teddy avait enfin relevé la tête pour rencontrer son père ! C'était pour ça que le jeune homme n'avait terminer sa phrase, lui qui ne voulait pas rencontrer ses parents, peur qu"ils soient déçu de leur fils. Eh ben c'est raté... Par merlin pourquoi fallait il que son père vienne l'aider et pas quelqu'un d'autre ?!

Et dire qu'il l'avait vu qu'en photo ou les dires de son parrain, sa grand-mère et les amis de ses parents maintenant il le voyait en chair et en os, Teddy ne savait pas quoi faire ni dire, il connait pas coeur l'histoire de son père. L'enfance de Remus est mordu par le loup-garou Fenrir Greyback parce que le père de Remus l'avait insulté. Ses parents (à Remus) testent plusieurs cures mais rien n'y fait : le mal était là. Ses parents hésitent beaucoup à l'envoyer à Poudlard par peur de blesser quelqu'un, mais Albus Dumbledore autorise son inscription. Il devient vite ami avec James Potter, Sirius Black et Peter Pettigrow. Ils deviennent les Maraudeurs et créent une carte éponyme. À toutes les pleines lunes, Rémus disparait de l'école, ce qui attire l'attention de ses amis qui découvrent sa nature même s'il inventait toutes sortes d'histoires pour expliquer ses absences, par exemple sa mère malade. James, Sirius et Peter décident de devenir des Animagi pour pouvoir l'accompagner lors de ses transformations. Il est le plus calme et studieux des Maraudeurs et c'est ainsi qu'il devient préfet, ce qui laisse penser à ses professeurs qu'il aurait une sorte de bonne influence sur ses amis surtout James et Sirius. Mais il est trop content d'avoir enfin des amis pour avoir à les reprendre sur leurs facéties. Après ses études, il entre dans l'Ordre du Phénix comme ses anciens camarades de classe. À ce moment-là, il a du mal à trouver du travail, à cause de sa lycanthropie et des lois discriminatoires à son égard. Remus perd tous ses plus proches amis de diverses manières pendant la première guerre des sorciers, bien que plus tard, il renoue une amitié avec Sirius. En 1993, des Détraqueurs pénètrent dans le Poudlard Express à la recherche de Sirius Black, Remus qui voyage dans le même compartiment que le trio chasse les créatures avec un Patronus, une entité de pur espoir créée par un sorcier pour le protéger, car un de ceux-ci attaquait Harry qui s'évanouit. Remus se montre être un excellent professeur de défense contre les forces du Mal apprécié de tous les élèves sauf de certains Serpentard, comme Drago Malefoy, qui se moquent de ses vêtements miteux et de sa mine fatiguée. Ces cours comprennent de la pratique et notamment comment vaincre un Épouvantard, une créature qui prend la forme de la plus grande peur d'un sorcier. Lorsque Harry se présente devant la créature, Remus s'interpose croyant qu'il prendra la forme de Voldemort. Lors d'un match de Quidditch, plusieurs Détraqueurs s'en prennent à Harry et celui-ci chute de plusieurs dizaines de mètres, heureusement Dumbledore ralentit sa chute et met en fuite les créatures. Harry honteux d'être aussi vulnérable face aux Détraqueurs demande à Remus de l'aider à s'en protéger. Il lui apprend à créer un Patronus. Une nuit Remus surprend Harry dans le château avec la carte du Maraudeur et la lui confisque, prétextant que si Sirius Black tombait dessus, elle le mènerait droit à Harry. Avant d'aller se recoucher Harry lui annonce qu'il a vu le nom de Peter Pettigrow sur la carte, mais Remus lui répond que c'est impossible, car il a été tué par Sirius Black, l'homme qui a vendu les parents de Harry à Voldemort. À la fin de l'année, Remus se révèle être un ami de Sirius Black et l'aide à rentrer dans Poudlard. Harry pense qu'ils veulent le tuer, mais curieusement les deux amis lui explique qu'en réalité le traître qui a vendu ses parents à Voldemort est Peter Pettigrow, qu'ils retrouvent dans la Cabane Hurlante. Alors qu'ils vont livrer Peter aux Détraqueurs, Remus se transforme en loup-garou et tentent d'attaquer le trio, mais Sirius s'interpose et Remus fuit dans la forêt. À la fin de l'année Rogue annonce "accidentellement" que Lupin est un loup-garou et celui-ci est obligé de démissionner.

Durant l'été 1995 il vient chercher, avec d'autres membres de l'Ordre du Phénix, Harry au 4, Privet Drive pour l'amener au 12, square Grimmaurd, le nouveau quartier général de l'Ordre. À la fin de l'année il vient au ministère de la Magie pour aider Harry et ses amis, confrontés aux Mangemorts. Il est vainqueur face à Lucius Malefoy. C'est avec horreur qu'il voit son grand ami, Sirius Black être assassiné par Bellatrix Lestrange.Nymphadora Tonks tombe amoureuse de lui, mais il se refuse à elle, prétextant qu'il est trop pauvre, trop vieux et que surtout c'est un loup-garou. En juin 1997, il vient en aide aux membres de l'A.D. lors de la bataille de la tour d'astronomie et manque de peu de se faire tuer par un sortilège de la Mort. Après la bataille, au chevet de Bill Weasley, Tonks réitère sa proposition à Remus, il finit par accepter et ils se mettent en couple. Durant l'été 1997, il participe à l'extraction de Harry de chez les Dursley et fait équipe avec George, ils sont attaqués par plusieurs Mangemorts dont Rogue, qui voulait lancer un Sectumsempra sur un Mangemort mais qui a atteint George et l'ampute d'une oreille. Alors que Harry, Ron et Hermione ont débuté la chasse aux Horcruxes et se cachent au 12, square Grimmaurd, Remus vient les rejoindre et leur annonce que Tonks est enceinte. Ensuite il propose son aide pour la recherche des Horcruxes, il pourrait les protéger et leur donner beaucoup d'informations. Mais Harry lui demande si ce n'est pas plutôt pour fuir ses responsabilités auprès de sa femme et de son futur enfant. Remus acquiesce et explique qu'il a honte d'avoir peut-être transmis sa lycanthropie à son enfant. Harry y voit là un acte de lâcheté et le lui fait savoir. Remus sort sa baguette pour attaquer Harry, mais se retient et fuit retrouver Tonks. Hermione et Ron sont choqués par les paroles de Harry, mais celui-ci pense qu'au moins maintenant Remus ne va pas quitter son épouse d'une semelle. Alors que le trio s'est réfugié à la Chaumière aux Coquillages, la maison de Bill et Fleur, Remus leur rend visite pour leur annoncer que Tonks vient d'avoir son bébé, un petit Teddy Lupin. Remus semble avoir oublié la mésentente du 12, square Grimmaurd et propose à Harry d'être le parrain de Teddy, ce qu'il accepte tout de suite. Le 2 mai 1998, Remus emprunte le passage qui relie La Tête de Sanglier à Poudlard et vient prêter main forte aux élèves pour défendre Poudlard des Mangemorts. Il informe Harry que Teddy et Tonks vont bien, puis se précipite dans la Grande Salle avec les autres combattants. Tonks arrive quelques temps plus tard et rejoint son époux parti dans le parc à la tête d'un groupe de combattants. Malheureusement durant la bataille de Poudlard Remus est tué par Antonin Dolohov et Tonks par sa tante, Bellatrix Lestrange.


- Papa ...


Teddy secoua la tête à cause de sa bourde, il fallait pas que Remus sache qu'il était son fils tout de suite.

- Je m'apelle Teddy ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM »
avatar
{Loup-garou, Ordre du Phénix, époque Harry Potter}
{Loup-garou, Ordre du Phénix, époque Harry Potter}


Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Mar 24 Avr - 22:00

Tandis qu'il relevait le jeune homme, ce dernier eut les cheveux qui virèrent au rouge. Un rouge éclatant... Remus ne connaissait pas grand monde qui possédait cette faculté. A vrai dire, à ce qu'il sache, seule sa femme la possédait dans on entourage proche. Cela intrigua notre loup-garou, mais il ne s'en étonna pas plus que ça. Aussi bizarre que cela puisse paraître, il sentait quelque chose de familier chez ce garçon. Se pourrait-il qu'il soit bien celui qu'il espérait rencontrer ? Peut-être pas dans ce genre de circonstance ridicule, mais la familiarité qu'il ressentait ou croyait ressentir lui faisait abstraction du contexte. Il entendit un début de remerciement qui sembla s'évanouir au moment il vît enfin le visage de son interlocuteur. Remus se focalisa sur les yeux du garçon, il était sûr de les connaître ces yeux... Pas étonnant, il les voyait tous les jours, matin, midi, et soir, car il s'agissait ni plus ni moins des mêmes que Nymphadora. Il n'avait plus aucun doute quant à l'identité du ce celui qui lui faisait face, ce n'était autre que Ted, Teddy, son fils.

Cependant, il préférait lui laisser le loisir de se présenter lui-même, ce qui ne tarda pas bien longtemps, accompagné d'un charmant mot qu'il ne pensait pas entendre avant au moins une bonne année et demie. "Papa"... Ce simple mot lui faisait plaisir, même venant d'un garçon de 17 ans qu'il voit pour la 1ère fois. Vraiment, il était venu chercher des réponses et commençait à les entrevoir, avec satisfaction. De ce qu'il voyait, Teddy semblait tout à fait ce qu'il espérait, restait juste à voir ce qu'il y avait sous la surface qu'il avait à peine gratté... pour le moment, il était soulagé. Soulagé de voir qu'il tenait de sa mère plus que de lui grâce à la métamorphomagie. Au moins, il n'était pas un loup-garou, il ne lui avait pas transmit ça, pas cette saleté de malédiciton... Dire que Greyback courrait toujours dans la nature, aux côtés de Voldemort de surcroit !


"Je sais que tu t'appelle Teddy. A vrai dire... Je crois que tu sais également qui je suis puisque tu viens de le marmonner. Oui, j'ai une très bonne ouïe, c'est bien l'un des rares atouts de ma condition."

Voilà qu'il parlait tranquillement de sa véritable nature... Remus ne savait pas pourquoi il y avait fait allusion. De toute façon Ted devait bien être au courant, il ne l'aurait pas cacher à son fils dans le futur, ça non. Il en valait de sa sécurité tout de même, alors le laisser dans l'ignorance était à proscrire. Par contre, il hésitait en cet instant sur la démarche à suivre... Pouvait-il le serrer dans ses bras ? Ted allait-il accepter déjà, il n'est plus un enfant... Ou alors une franche accolade peut-être, quelque chose de plus masculin. Mais a-t-on tous les jours son fils à l'âge "adulte" en face de soi alors qu'il n'est pas censé être né ? Non bien sûr, alors pourquoi hésiter ? Tenant encore la main de son fils pour le relever, il l'attira contre lui. Peu importe la réaction du jeune homme, Remus en avait besoin aujourd'hui, ne serait-ce que pour oublier un instant la douleurs qu'il ressentait à l'arrivé d'un orage qu'on ne savait comment empêché. Pourvu que Teddy ne soit pas pris dans cette guerre d'ailleurs, ce n'était pas sa place et il ne faudrait pas qu'il meurt ici, cela changerait le cours du temps. Il le serrait comme si il craignait qu'il ne disparaisse subitement, pourtant tout semblait présager qu'il reste en 1997 un bon moment...

Il finit par le lâcher, il n'allait tout de même pas faire pleurer dans les chaumières par une scène aussi touchante soit-elle... Remus appela Rosmerta et fît se rasseoir convenablement Teddy en l'invitant à boire une Bierraubeurre. Ainsi, ils pourraient discuter tranquillement tous les deux, entre père et fils mais tout en faisant attention aussi à ne pas changer le cours du temps. En gros, pas de révélation des faits les plus importants. Ça pourrait probablement changer les choses de façon à ce que tout se passe bien, mais si jamais l'information était mal interprétée ça pourrait avoir des conséquences peut-être encore plus funestes que celles d'origine.

Ils étaient maintenant assis l'un près de l'autre mais Remus ne savait pas par quoi commencer, histoire de ne pas aller sur les "sentiers interdits" par les lois du temps. Quelle question poser en premier ? Qu'est-ce qu'il voulait vraiment savoir de son fils ? Et Ted, souhaitait-il savoir quelque chose de ses parents ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM »
avatar
{Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}
 {Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}


Messages : 47
Date d'inscription : 21/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Mer 25 Avr - 10:34

Teddy était hypnotiser par les yeux de son père, lui qui voulait la couleur des yeux de Remus. Le métamorphomage ressembler plus physique à sa mère mais au niveau de son caractère c'était son père mais il faut bien sûr ajouter quelques trait de caractère de sa mère comme par exemple : la maladresse et têtu. Le jeune gryffondor voulait tellement être comme son père, c'était son modèle, ce n'est pas pour autant qu'il n'aimait pas sa mère bien au contraire, il aurais voulut avoir ses deux parents à coter de lui.

Remus détailla Teddy, ce dernier commençait à être gêné et mort de peur. Il était certain que son père l'avait reconnu après tout son père fessait partit de l'ordre du phénix et il devait surement être au courant ce qui se tramait à Poudlard grâce à l'armé de Dumbledore qui communiquait en secret avec eux grâce à la RITM autrement dit à la Radio Indépendante à Transmission Magique. Est-ce que son père était heureux ? Teddy ne le savait pas pour le moment puisque il s'avait juste que lorsque sa mère avait dit à Remus qu'elle était enceinte, son père avait prit peur et s'était enfuit avant de revenir vers elle. Est-ce que son père l'abandonnerai encore une fois ?


"Je sais que tu t'appelle Teddy. A vrai dire... Je crois que tu sais également qui je suis puisque tu viens de le marmonner. Oui, j'ai une très bonne ouïe, c'est bien l'un des rares atouts de ma condition."

Teddy savait qu'il était un loup-garou malheureusement ce n'était pas son propre père qui lui avait mit au courant mais son parrain Harry Potter. Le jeune homme s'en fichait de la condition de son père, c'est pas parce que il est un loup-garou qu'il n'aurais pas fait un bon père, après tout Remus c'était sacrifier lors de la bataille pour que son fils et d'autres personnes puissent vivre libre et heureux. Combien de personne aurais sacrifier sa vie pour faire un monde meilleure ? Très peu de gens. Teddy voulut dire quelque chose à son père mais il ne sut dire quoi... Qu'il était heureux de le voir en chair et en os, qu'il était fière de son père et de sa mère... Plein de phrases comme ça, mais il n'arrivait toujours pas à faire sortir un seul son de sa bouche.

Puis Teddy sentit son père l'attiré vers lui... pour le prendre dans ses bras. Tout les doutes qu'avait le métamorphomage envers son père se dissipa. Il était tout simplement heureux d’être dans les bras de son paternel, il en avait tellement rêver la nuit lorsque il dormait, chose qui était impossible dans son époque. Peut être que c'était une bonne chose qu'il soit apparut mystérieusement à Poudlard dans les années 1997 même si dans quelques mois il allait avoir la fameuse bataille ou beaucoup de personnes seront mortes pour la liberté.

Teddy se retenait de pleurer de joie dans les bras de son père, il ne devait absolument pas parler des choses qui pourrais changer le futur. Son père finit pas lâcher prise, Teddy lui fit un grand sourire heureux que seul ses proches avait droit. Il entendit son père appeler Rosmerta, c'était la femme qui avait surpris Teddy, donc c'était elle qui était la gérante en 1997, car à son époque ce n'était plus cette femme mais une autre jeune femme Hannah Londubat, la femme de Neville Londubat, son professeur de botanique que Teddy appréciait beaucoup, d'ailleurs ce Neville était un très bon ami de Harry et ce dernier avait beaucoup parler de Neville et de ce qu'il avait faire en 1997. Teddy avait beaucoup de respect envers son professeur.

Teddy ne put s’empêcher de faire une moue amusé quand son père le fit s'asseoir correctement. Le loup-garou devait être habitué à ce genre de comportement puisque il était tout de même marié avec la plus maladroite des aurors. Ce que Teddy tenait de sa mère, d'ailleurs sa grand-mère lui fessait souvent cette gentille remarque. Son père avait commander des bierraubeurres pour parler tranquillement avec son fils. Ils étaient assis l'un près de l'autre, Teddy regarda son père, ce dernier voulait dire quelque chose mais il ne savait pas où commencer alors Teddy fit le premier pas sans pour autant révéler le futur :

- Je te connait parfaitement, mais toi pas encore donc une petit présentation très brève s'impose. Comme tu vient de t'apercevoir je ressemble assez physiquement à ma mère mais au niveau du caractère c'est de toi que je ressemble mit à part ma maladresse et ma rébellion que j'ai reçu de ma mère. Sinon je suis assez populaire à Poudlard dans mon époque surtout à cause de mon nom de famille et du nom de mon parrain, Harry Potter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM »
avatar
{Loup-garou, Ordre du Phénix, époque Harry Potter}
{Loup-garou, Ordre du Phénix, époque Harry Potter}


Messages : 58
Date d'inscription : 22/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Mer 25 Avr - 23:22

Remus écouta attentivement son rejeton se présenter en bonne et due forme. Il était heureux de savoir qu'il était ainsi bien qu'à son humble avis le fait de savoir qu'il avait son caractère lui laissait penser qu'il n'était pas un fils de maraudeurs pour rien. A coup sûr il avait dû prendre la relève à son époque. Peut-être... Mais peut-être pas... Qui sait ? Seul Teddy peut répondre à cette interrogation. Si tant est que le loup-garou la lui pose bien évidemment. par contre, quelque chose l'interpella assez bien que ça tombait sous le sens quand y regardait de plus près...

"Sans rire ? Ta mère et moi avons choisi Harry comme parrain ? Vois-tu, on ne comptait pas réfléchir à cette question avant que tu ne sois né mais ce n'est probablement pas une mauvaise idée, il faudra que j'en glisse un mot ou deux à ta mère, elle sera ravie je pense. Nymphadora est enceinte de 2 mois et demi seulement, mais regarde, cela commence déjà à se voir tellement elle pense à toi."

Il sortit d'une poche de sa veste une photo de Nymphadora, tout sourire en présentant un ventre légèrement rebondit si on y regardait bien. En même temps, Remus affichait à présent une sorte de sourire évoquant une joie sans borne. Un fils fantastique, avec un parrain dont on ne pouvait rêver, que demander de plus dans la vie ? En fait si, qui pouvait bien être la marraine de Ted ? Pourquoi ne l'a-t-il pas évoquée ? Nouvelle interrogation qui se bouscule, s'ajoutant aux autres déjà si nombreuses dans son esprit.

"Et ta marraine, qui est-ce ? Je serais curieux de la savoir. Si on a pensé à un parrain, on a du y penser aussi non ?"

Toutes sortes d'hypothèses traversaient l'esprit déjà chargé du loup-garou, mais quelque part, cela avait du bon car il ne pensait plus ni à James, ni à Sirius. Seul son fils comptait en cet instant magique... C'était le mot juste, et ils sont tous deux sorciers de toute façon et donc par définition des êtres doués de magie. Bien... Voyons... Hermione ? La jeune fille était une sorcière brillante, extrêmement brillante même, elle ferait un choix parfait et serait d'une aide idéale dans l'éducation de Ted. Qui d'autre pouvait-il avoir en tête ? Luna était un peu trop tête en l'air bien qu'elle ne manque pas d’ingéniosité ni de courage par moment. Ginny... Une jeune fille forte et déterminée, parfaitement à même de réagir en toute circonstances du moment qu'elle n'est pas guidée par ses sentiments. Enfin, Remus n'oserait pas nier qu'il agit beaucoup pas impulsion et sentimentalisme parfois.

Remus bue une lampée de Bierraubeurre. Tout cela faisait remonter des émotions et un doux remontant que celui-ci ne lui ferait pas de mal, sûrement pas. Dire qu'à l'origine il n'était pas venus que pour voir Ted... Mais aussi pour voir ses anciens camarades de 1977 pour enlever un peu de poids à son chagrin. Il redoutait certes un peu de les voir ou même de se voir lui-même... Car cela était possible n'est-ce pas ? Comment allait-il réagir en se croisant lui-même 20 ans plus jeune ? Il sortit un peu de ses pensées pour remettre toute son attention sur son rejeton.


"J'aurais du venir avec ta mère... Plutôt que de vouloir noyer mes doutes seul... Jusqu'à ce que je te vois, j'avais peur, honnêtement... Je ne sais pas ce que j'aurais fait si tu était né avec... Si je t'avais transmis mon fardeau, ma malédiction..."

Notre maraudeur ne savait pas pourquoi il confiait une telle chose à son fils... L'envie de parler ? De se confier ? Ou bien de savoir ce que son fils en aurait pensé tout simplement... Lui ne se le serait pas pardonné si ça avait été le cas... Il aurait sûrement pensé être un mauvais père, pire que ce qu'il prévoyait à tous les coups...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM »
avatar
{Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}
 {Gryffondor, 7ème année, époque épilogue}


Messages : 47
Date d'inscription : 21/04/2012

Rpg's
FORTUNE :
Inventaire:
MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   Dim 13 Mai - 13:57

Teddy était un rebelle certes mais il n'était pas aussi doué en blague que les maraudeurs, Teddy avait fait pas mal de blagues et de retenu mais pas autant que la bande de James, Sirius, Remus et Peter.Le jeune métamorphoage avait fait un petit résumé très court à son père sur lui, Teddy ne voulait pas faire l'erreur d'en dire assez pour que le futur change, le cour du temps était très important, Ted avait était prévenu des désastres qui pourrais avoir si il fessait la moindre erreur de révélé quelques choses de très importante.

"Sans rire ? Ta mère et moi avons choisi Harry comme parrain ? Vois-tu, on ne comptait pas réfléchir à cette question avant que tu ne sois né mais ce n'est probablement pas une mauvaise idée, il faudra que j'en glisse un mot ou deux à ta mère, elle sera ravie je pense. Nymphadora est enceinte de 2 mois et demi seulement, mais regarde, cela commence déjà à se voir tellement elle pense à toi."

Teddy était vraiment très heureux de rencontré son père pour la première fois. Il voulait tellement dire tout, ce qui allait se passer, à son père, mais c'était impossible car sinon Teddy changerai le futur. Le père de Teddy sortit dans une poche de sa veste une photo. Le jeune gryffondor regarda la photo, sa maman, avec lui, dans son ventre évidement. Teddy après avoir regarder la photo, il observa son père qui avait un sourire de joie, Teddy sentit une grande chaleur en lui. Il était tout simplement heureux que son père soit heureux de son fils. Le jeune homme n'avait à présent plus aucune peur concernant si son père était heureux ou pas d'avoir un enfant. Teddy voulait parler mais il n'arrivait pas à dire un seul mot tellement qu'il était heureux mais heureusement son père prit la parole ;

"Et ta marraine, qui est-ce ? Je serais curieux de la savoir. Si on a pensé à un parrain, on a du y penser aussi non ?"

- Heu... Je n'ai qu'un parrain... pas de marraine...

Dit Teddy peu sur de lui. Le jeune homme regarda son père, comment lui dire qu'il n'avait pas de marraine car...

*Vous n'avez pas eu le temps de choisir une marraine*

Pensa le jeune métamorphomage. Comment lui dire sans que son père se doute de quelques choses ?! Le mieux c'est de ignoré la réponse non ?! Teddy commença à boire plusieurs gorgée de Bierraubeurre, boisson préféré de Ted, enfin qui n'aimait pas la bierraubeurre ? Teddy repensa à la photo ou sa mère avait le ventre arrondit, il n'avait jamais vu la photo, peut être que son parrain ou sa grand-mère n'avait pas tout simplement pensé à lui montré. Teddy prit la phtot des mains de son père et lui demanda avec espoir :

- Je peut garder la photo ?


Teddy avait un album photo spéciale où il mettait toute les photos ou apparaissait son père ou sa mère, plusieurs photos on était donné par Harry mais aussi des amis de son père et sa mère comme les membres de l'ordre du phénix et les employés au ministère de la magie. Teddy aimait parler de ses parents à l'ordre et aux aurors mais il n'aurai jamais crut qu'il aurais put parler à son père face à face.

"J'aurais du venir avec ta mère... Plutôt que de vouloir noyer mes doutes seul... Jusqu'à ce que je te vois, j'avais peur, honnêtement... Je ne sais pas ce que j'aurais fait si tu était né avec... Si je t'avais transmis mon fardeau, ma malédiction..."

- Je sais... Tu à fui... Mais tu est revenu auprès de ma mère et c'est tout ce qui compte. Vous êtes le couple le plus heureux au monde... Ma mère est l'une des plus grande auror maladroite et toi, papa, tu est l'un des personnes le plus courageux et respectable que je connaissent. Vous êtes les meilleurs parents, pour moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« I AM
Contenu sponsorisé
»






MessageSujet: Re: Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre un père et son fils [privé : Remus J Lupin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les retrouvailles entre le père et le fils
» (M) Colin O'Donoghue - premier amour & père de mon fils
» Remus J. Lupin
» [M/LIBRE] premier amour-père de son fils
» Mayel et Louka - Un père et son fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto momentum :: La communauté magique... :: Pré-au-Lard :: Les trois balais-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit